Commune de Cohons - 14 rue Candrée - 52600 Cohons

Association  Escargots en folie : 06 78 26 94 24

1447863039_Logo-CCAVM_zoom.jpg

2018  - Site crée par TOMpointCOM

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc

DÉCOUVRIR

Le Verger

Le plan sommaire du jardin en terrasses dressé en 1894 par Gaston Jacquinot nous montre des terrasses largement plantées d’arbres fruitiers dont des pommiers à cidre, et de très nombreuses variétés de vigne.

Lorsqu’en 2012 la commune de Cohons reprend la gestion du domaine via un bail emphytéotique conclu avec les propriétaires, descendants de Francois Bertrand, le Clos de la Roche est endormi depuis près de quarante ans, envahi d’une végétation arbustive délétère qui a progressivement gagné les terrasses, effondrant par endroits les murs de soutènement, effaçant tout lisibilité de l’architecture des lieux, menaçant d’une ruine certaine en quelques années seulement cette architecture de pierre sèche.

Une bonne année de défrichage entrepris par les bénévoles de la commune et de l’association Escargots en folie fut nécessaire pour redonner vie au jardin et lui rendre une meilleure physionomie.  En 2013, à l’occasion des manifestations organisées à Langres pour le tricentenaire de la naissance de Denis Diderot, la commune de Cohons, qui abrite encore la maison de famille où le philosophe aimait à venir, ouvre pour la première fois au public les jardins en cours de restauration.  Les hauts murs de soutènement au-dessus des viviers sont habillés d’espaliers à la façon du 18esiècle, tels que décrit dans l’Encyclopédie de Diderot, dont une planche figure en reproduction sur ce mur.

Six grands panneaux en bois de châtaignier, assemblés au fil de cuivre par carrés d’environ 32 cm de côté, le pied du roi, accueillent des pêchers de variétés anciennes : Amsden, Galande, Carman, Madeleine rouge de Courson, Velouté de Champagne, Reine des vergers et pêches de vigne. Les panneaux du palissage « à la diable » sont rythmés par des pieds de vigne Chasselas doré, Cornichon blanc, Muscat à petits grains, Chasselas rosé, Verjus, Raisin, de Palestine qui grimpent à l’assaut du soutènement.  Ce sont les premières plantations de l’ère nouvelle.

En 2017, le treillage a été prolongé vers l’Est avec quatre autres panneaux du même type recevant des figuiers.